Logo Présidence UE

Yabba de María Jerez

  • Arts de la scène
  • Bruxelles
  • mar. 05 décembre 2023
  • 19:00
Yabba de María Jerez

En utilisant différentes technologies, formes, sons et matériaux, l’artiste présente une installation hypnotique en mouvement continu à Bozar.

Présentée pour la première fois au festival Veranos de la Villa à Madrid en 2017, Yabba a debuté comme une pièce live avec cinq interprètes. En 2018, María Jerez l’a transformée en installation, un hybride de différentes technologies avec lesquelles elle parvient à étonner le spectateur.

C’est un amalgame d’entités en constante transformation dans le temps, qui produisent d’autres choses dans la rencontre avec ceux qui les observent. Des choses qui transposent des images, des concepts, des idées, des émotions qui surviennent au moment de la rencontre avec l’altérité. Une sorte de monde qui est tout et rien, qui est plein et vide, qui prend toutes les formes, mais qui n’en a aucune.

Yabba est là, changeante. Elle peint ses propres couleurs, change de forme, déploie sa matérialité… Cet état de transformation constante propose un regard attentif : un regard qui prête attention à partir de l’incapacité de nommer ce qui est regardé.

—María Jerez

Andrea Maurer, artiste visuelle, performeuse et chorégraphe pour Tanzquartier, 2019, définit l’œuvre ainsi :

Dans son étrangeté, Yabba exige de cesser de s’accrocher. De ne pas insister sur une séparation entre intérieur/extérieur, humain/non-humain, moi/pas moi. Sinon, nous regarderions ce “quelque chose” comme des archéologues amputés, sans bouger d’un pouce, sans rien découvrir. Cependant, nous bougeons : même sans mots, nous creusons dans les formations mouvantes et changeantes.—Andrea Maurer

Ont collaboré à la pièce de María Jerez : Óscar Bueno, Javier Cruz, Ainhoa Hernández Escudero, Alejandra Pombo, Laura Ramírez. Musique de Lanoche.

María Jerez

María Jerez (1978, Madrid, Espagne). Son travail se situe entre la chorégraphie, le cinéma et les arts visuels. Depuis 2004, elle produit des pièces qui explorent la relation avec le spectateur comme un espace dans lequel les modes de représentation sont mis en crise.

Depuis The Case of the Spectator jusqu’à ses dernières pièces Blob, Yabba ou The Stain, cette relation est passée d’un lieu de « compréhension » des conventions théâtrales et cinématographiques à une perte intentionnelle de références où l’artiste, la pièce et le spectateur se comportent les uns envers les autres comme des étrangers.

María Jerez est l’une des artistes soutenues par apap-Performing Europe, un projet financé par le programme Europe créative.

Lieu

Venue map

Bozar, Hall Horta, 23 Rue Ravenstein, Bruxelles

Horaires et tickets

En savoir plus

Bozar

Crédits

Foto: Bernhard Müller. Avec le soutien de Acción Cultural Española AC/E et Bozar (Programme Focus on Spain).