Martí Anson

Martí Anson

L’artiste catalan participe cette année à la 5ème édition de la Triennale Beaufort - Beaufort Buiten de Grenzen.

La cinquième édition de Beaufort, intitulée 'Beyond Borders ' (Au-delà des Frontières), reste fidèle à la tradition de l’art dans l’espace public, mais opte aussi résolument pour le changement et le renouveau. La Flandre occidentale - l’initiatrice du projet - et le Service de la Culture ont invité les dix communes côtières à soutenir ce projet artistique et à contribuer à sa mise en œuvre.

Parmi les artistes qui exposeront dans cette édition, nous pourrons voir l’œuvre du catalan Martí Anson, composée principalement de photographies, de vidéos et d’installations. L’expérience vécue par le spectateur est un élément essentiel dans son travail. Le spectateur est effectivement très fréquemment confronté à des situations inconfortables ou totalement inattendues.

L’œuvre Bon Dia (1999) qu’Anson exposera pour Beaufort Buiten de Grenzen est une installation qui a des racines très personnelles. Elle renvoie au père d’Anson, qui n’avait pas de formation d’architecte, mais qui a néanmoins construit une maison de vacances pour sa famille avec très peu de moyens. Anson a repris les plans de la résidence d’été et a construit un pavillon similaire en bois. Cette nouvelle maison a facilement pu être montée en quelques jours et démontée sans l’aide de professionnels, grâce à une méthode mise au point par un groupe d’architectes catalans. La différence avec la maison de vacances de son père est que le pavillon est inachevé. Tous ceux qui empruntent le pavillon peuvent l’utiliser comme bon leur semble, à condition d’y ajouter quelque chose. Pour Beaufort Buiten de Grenzen, il s’agit de 8 fenêtres et d’une porte, et l’œuvre constitue le pavillon d’accueil de De Nachtegaal. Cet espace accueillera en outre d’autres œuvres, comme « Indecision » de Scott King et la série « Bright Star » de Thomas Galler.

En décidant de bâtir une maison de ses propres mains, Anson rend hommage à ceux qui, sous le régime de Franco, se sont efforcés d’améliorer leurs conditions de vie en changeant leur quotidien et leur communauté. À travers son intérêt pour le patrimoine catalan local, Anson et sa maison en bois font référence aux expositions universelles internationales où, par analogie, les pavillons représentent une pensée nationale via leur architecture. La maison de vacances tient ainsi lieu de pavillon catalan.

Lieu

Map

De Nachtegaal, Olmendreef, 8660 De Panne

Agrandir la carte

Plus d'infos

BEAUFORT 2105

Credits

Photo: Marti Anson, Catalan Pavilion, Anonymous Architect, 2013.

Sauvegarder

Ajouter à votre calendrier

Partager